Sante et Culture / Anthologie Poétique Sur Le Temps Qui Passe

Anthologie Poétique Sur Le Temps Qui Passe

Mémoire: Anthologie Poétique Sur Le Temps Qui Passe
Rechercher de 35 000 Dissertation Gratuites

Soumis par:  dhia34  24 octobre 2012
Balises: 
Mots: 1032   |   Pages: 5
Vus: 440

Anthologie sur la paix

La poésie représente un moyen de communication très particulier, elle rassemble sentiments, sensations, impressions, envie...ect

Par ailleurs la poésie est faite pour tout le monde,pour tout age. Le poète sait mettre des mots a ce qu'il ressent et il sait aussi nous les faire partagé . Elle peut embellir la chose, comme elle peut la noircir.

J'ai choisi le thème de la paix et la guerre pour essayer éclaircir chaque différence, et pour mettre en lumière les avis ou les sensations que peut avoir les différents poètes que j'ai choisi.

<Agnus Dei

L’agneau cherche l’amère bruyère,

C’est le sel et non le sucre qu’il préfère,

Son pas fait le bruit d’une averse sur la poussière.

Quand il veut un but, rien ne l’arrête,

Brusque, il fonce avec de grands coups de sa tête,

Puis il bêle vers sa mère accourue inquiète…

Agneau de Dieu, qui sauves les hommes,

Agneau de Dieu, qui nous comptes et nous nommes,

Agneau de Dieu, vois, prends pitié de ce que nous sommes.

Donne-nous la paix et non la guerre,

Ô l’agneau terrible en ta juste colère.

Ô toi, seul Agneau, Dieu le seul fils de Dieu le Père.

Paul Verlaine, Liturgies intimes

Entends comme brame

Entends comme brame

près des acacias

en avril la rame

viride du pois !

Dans sa vapeur nette,

vers Phoebé ! tu vois

s’agiter la tête

de saints d’autrefois…

Loin des claires meules

des caps, des beaux toits,

ces chers Anciens veulent

ce philtre sournois…

Or ni fériale

ni astrale ! n’est

la brume qu’exhale

ce nocturne effet.

Néanmoins ils restent,

- Sicile, Allemagne,

dans ce brouillard triste

et blêmi, justement !

Arthur Rimbaud, Derniers vers

Poème classé dans Arthur Rimbaud, Nature, Paix, Solitude

Prière

Me voici devant Vous, contrit comme il le faut.

Je sais tout le malheur d’avoir perdu la voie

Et je n’ai plus d’espoir, et je n’ai plus de joie

Qu’en une en qui je crois chastement, et qui vaut

A mes yeux mieux que tout, et l’espoir et la joie

.

Elle est bonne, elle me connaît depuis des ans.

Nous eûmes des jours noirs, amers, jaloux, coupables,

Mais nous allions sans trêve aux fins inéluctables,

Balancés, ballottés, en proie à tous jusants

Sur la mer où luisaient les astres favorables :

Franchise, lassitude affreuse du péché

Sans esprit de retour, et pardons l’un à l’autre…

Or, ce commencement de paix n’est-il point vôtre,

Jésus, qui vous plaisez au repentir caché ?

Exaucez notre voeu qui n’est plus que le vôtre.

Paul Verlaine, Poèmes divers

À Nîmes

Je me suis engagé sous le plus beau des cieux

Dans Nice la Marine au nom victorieux

Perdu parmi 900 conducteurs anonymes

Je suis un charretier du neuf charroi de Nîmes

L’Amour dit Reste ici Mais là-bas les obus

Épousent ardemment et sans cesse les buts

J’attends que le printemps commande que s’en aille

Vers le nord glorieux l’intrépide bleusaille

Les 3 servants assis dodelinent leurs fronts

Où brillent leurs yeux clairs comme mes éperons

Un bel après-m ...



S'inscrire sur LaDissertation

S'inscrire sur LaDissertation - rechercher de 135 000 dissertations