Psychologie / Le développement Psychoaffectif De L'enfant

Le développement Psychoaffectif De L'enfant

Mémoire: Le développement Psychoaffectif De L'enfant
Rechercher de 35 000 Dissertation Gratuites

Soumis par:  cravat  04 novembre 2011
Balises: 
Mots: 2129   |   Pages: 9
Vus: 526

I. Introduction :

La psychologie du développement est l'étude des changements dans le fonctionnement psychologique (fonctions cognitives, affectives et sociales) de l'individu au cours de sa vie. Elle vise à cerner les modes de fonctionnement de l'individu et les processus de transformation de ce fonctionnement durant les différentes périodes de sa vie. Elle englobe en fait ces deux champs d'études originelles, soit la psychologie de l'enfant et la psychologie génétique. En effet, la psychologie génétique a été remplacée par la psychologie du développement pour éviter l'équivoque du terme génétique, entre la genèse comme processus de croissance de l'individu, et l'unité matérielle de transmission biologique. Nous allons axer notre dossier, sur le développement affectif et social du jeune enfant.

A la fin du XVIIIe siècle apparaît la psychologie de l’enfant portant sur l’activité de enfant, sur les différences, sur les compétences, sur la dépendance. L’enfant est lié à son environnement.

Le terme « affectivité » a une double signification selon Piéron : c’est « la capacité individuelle à éprouver des sentiments ou des émotions » et « la réaction émotive généralisée ayant des effets définis sur le corps et l’esprit » (1973).

Nous préférons la définition de Harlow (1974) qui désigne par ce terme un ensemble de comportements permettant les rapports sociaux individuels intimes qui tient entre eux les membres d’une espèce. Cette définition de l’affectivité a le mérite de se rapprocher de celle de la socialisation, terme polysémique qu’il convient de distinguer de celui d’affectivité.

C’est plutôt cette seconde conception que nous privilégierons, étant donné l’âge de développement étudié, même si l’apprentissage des normes et des rôles commence très précocement. Très tôt, l’enfant est confronté aux interdits, aux valeurs de son groupe. Dès la naissance débute l’apprentissage des instruments de la culture à laquelle il appartient ; langage, systèmes de valeurs, ut

ilisation d’objets. Le développement des relations sociales lui-même est fortement dépendant du cadre culturel dans lequel il est amené à se construire.

En se dégageant de la philosophie et de la physiologie, la psychologie de l’enfant est devenue au XXè siècle, une discipline autonome. Mais on ne peut véritablement comprendre la psychologie de l’enfant contemporaine que si l’on prend en compte l’évolution de la société qui accorde une importance de plus en plus grande aux enfants.

A. TROIS THEORIES DE REFERENCE EN PSYCHOLOGIE DE L’ENFANT :

1. La théorie piagétienne

Psychologue et épistémologue suisse. (Neuchâtel 1896- Genève 1980). Il a particulièrement étudié le développement de l’intelligence chez l’enfant.

La théorie du développement de l’intelligence chez les enfants a suscité de nombreux travaux de la part de psychologues et de chercheurs spécialisés dans le développement.

Parmi ceux-ci, J.Piaget a été le précurseur. Il a plus particulièrement travaillé sur le fo ...



S'inscrire sur LaDissertation

S'inscrire sur LaDissertation - rechercher de 135 000 dissertations